enda-europe.org > Actions > Développement urbain > Réduction des vulnérabilités et développement social des populations pauvres d’Antananarivo

Réduction des vulnérabilités et développement social des populations pauvres d’Antananarivo (Madagascar)

Contexte du projet :

La population des bas quartiers de la capitale est exposée à de nombreux risques et se trouve particulièrement vulnérable et entravée dans son développement socio-économique. On retrouve dans cette zone des problèmes divers :
L’enclavement des bas quartiers et le manque d’infrastructures
La précarité de l’Habitat (risques liés à la sécurité, à la santé, à la promiscuité).
L’insalubrité de l’environnement de vie (risques liés à l’environnement et à la santé).
L’exclusion sociale, scolaire et professionnelle des jeunes.
L’inégalité homme/ femme avec une prévalence importante de la violence conjugale.
La dispersion des acteurs et la faiblesse des formations d’acteurs sociaux.
Dans une optique de développement social, ces différentes problématiques sont liées et interdépendantes. Leur prise en compte globale permet de mieux appréhender les aspects multidimensionnels de la pauvreté.

Partenaires :

  • l’Agence Française de Développement
  • l’Union Européenne
  • la Fondation Abbé Pierre
  • la Fondation Auteuil
  • la Fondation Pro-Victimis
  • la Fondation Ensemble
  • les familles et les quartiers

Objectifs :

Agir concrètement et avec une approche adaptée pour :

  • Sécuriser les familles par l’accès au crédit social au logement
  • Améliorer l’hygiène et l’assainissement durable des quartiers
  • Intégrer socio-économiquement les jeunes en précarité
  • Prévenir et lutter contre la violence conjugale à l’encontre des femmes
  • Promouvoir la participation des femmes à la vie socio-économique
  • Renforcer les capacités de la société civile

Activités :

  • Construction d’habitat afin que les familles défavorisées vivent dans un habitat  sain, digne, sûr et facteur de développement (régularisation foncière, accès au crédit et construction)
  • Construction de latrines afin que les familles possèdent des latrines (régularisation foncière, accès au crédit et construction) et  mise en place d’un système de collecte des déchets efficace et pérenne
  • Soutien aux jeunes en difficulté afin qu’ils mènent un projet de vie, soient moteurs pour leur quartier et vivent en citoyens responsables (Education alternative)
  • Protection des droits des femmes victimes de violence conjugale  et  renforcement des capacités des acteurs sociaux travaillant avec ces femmes
  • Amélioration et diversification des pratiques des acteurs du développement
  • La participation des femmes aux projets de développement individuels et collectifs est accrue

Bénéficiaires :

Habitat

Relogement de 160  familles démunies soir 800 personnes

Latrines

Construction de 100 Latrines pour 500  familles ou 2500 personne

Pré-collecte des déchets ménagers

Mise en place du système de pré-collecte dans 28 nouveaux  quartiers  soit bénéficiant à 200 000 personnes

Projet Education Alternative

  • Chaque année, 200 jeunes bénéficient d’un accompagnement individualisé
  • 400 jeunes réalisent leur projet de vie

Formations Animateurs/ Educateur

  • 520 jours de formation réalisés
  • 450 travailleurs sociaux et leaders formés
  • 240 travailleurs sociaux assistent à des ateliers d’approfondissement
  • 21.000 bénéficiaires indirects du renforcement de compétences des travailleurs sociaux

Action et Prévention contre la violence conjugale

  • 200 agents des services quartiers sont formés
  • 30 organismes sociaux sont renforcés
  • 100 travailleurs sociaux sont formés et accompagnés
  • 6,000 jeunes lycéens ont été sensibilisés à la thématique
  • 4 actions de sensibilisation grand public sont menées

Promotion de la participation des femmes à la vie socio économique

60 % des porteurs de projets individuels et collectifs sont des femmes.