enda-europe.org > Actualités Enda Europe

Enda Europe et Enda Colombie obtiennent, ensemble, le Prix Des Droits de l'Homme de la République française 2015 pour leur travail en Colombie !

11/12/2015 17:31

Fabricia Devignes, Directrice Enda Europe & María Victoria Bojacá, Directrice Enda Colombie

Chaque année, la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) distingue, avec son Prix des Droits de l’Homme, 5 lauréats pour leur promotion des droits humains. Les thèmes de cette année étaient les dangers d’Internet et l’Environnement. C’est pour ce dernier qu’Enda Europe et Enda Colombie ont été récompensées.

        Le Prix des Droits de l'Homme a attiré plus d’une centaine de candidats de 46 pays différents, parmi lesquels 5 lauréats ont été retenus. La cérémonie de remise s’est déroulée vendredi 11 décembre au Ministère de la Justice à Paris, où les 5 lauréats ont été accueillis pour recevoir leur prix des mains de Christine Lazerges, présidente de la CNCDH, et de Christiane Taubira, garde des Sceaux et ministre de la Justice.

        Christine Lazerges a ouvert les discours en expliquant le travail fondamental que font les associations récompensées et en insistant sur l’importance du rôle des militants dans la protection des droits humains partout dans le monde. Les qualifiant de véritables « héros », elle a enjoint les gouvernements à les protéger et à renforcer leurs capacités.

         La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a poursuivi par un émouvant discours, prononcé comme elle l’a mentionné « le cœur lourd » à la suite des attentats de novembre. Se disant préoccupée par l’état actuel du monde, elle a questionné le rôle de chacun dans la perpétuation des situations d’injustices et d’inégalités qui en sont responsables. Elle a ensuite insisté sur le fait que les associations lauréates jouaient justement le rôle de vigiles, de sentinelles prévenant et dénonçant les injustices et les violations des droits humains. Expliquant que "c'est l'action quotidienne qui donne sens aux valeurs et entraine l'espoir" elle a ainsi chaleureusement félicité tous les lauréats pour leur travail.

        Enda Europe et Enda Colombie ont été reconnues pour leur projet de soutien aux recycleurs/ses populaires de déchets à Bogota dans leur lutte pour la dignité, l’inclusion sociale, les droits, et la protection de l’environnement par le recyclage. Le projet, qui fait partie du programme multi-pays GENDDER (Genre et Développement Durable en Réseau) coordonné par Enda Europe, prête notamment particulièrement attention aux recycleuses qui souffrent d’une situation de double discrimination liée à leur travail et à leur sexe.

        Le jury a particulièrement apprécié l’aspect pionnier du projet car les recycleurs et recycleuses populaires sont peu reconnus alors qu’ils font un travail indispensable pour la préservation d’un environnement sain et durable. Il a aussi salué la dimension « action-participation » qui permet de mettre en œuvre une collaboration entre les différents types d’acteurs, et vise une transformation de la réalité sociale. Enfin, le jury a applaudi ce travail de terrain qui associe les bénéficiaires à l’élaboration du projet et en fait les acteurs de la lutte pour leurs droits. 

         Enda Europe et Enda Colombie sont très fières de leur réussite et sont d’autant plus motivées et encouragées pour continuer leurs efforts auprès de la société civile sur les thématiques des droits humains et de l’environnement pour un développement plus inclusif et durable.

Revenir